Raison 3: Tu apprends bien des choses que tu ignorais de toi-même…

C’est bien connu: sortir de sa zone de confort nous confronte à des situations nouvelles qui stimulent notre capacité d’adaptation et qui révèlent certains côtés parfois insoupçonnés de notre personnalité.

J’estime que courir des longues distances de plus de 50 km nous sortent généralement de notre zone de confort. On finit presque toujours par être fatigués, à avoir des crampes, à manquer d’énergie et à avoir faim, à tomber et parfois à se blesser. On peut aussi être souvent seuls avec soi-même dans le sentier sans croiser âme qui vive pendant un bon bout de temps…. Et c’est dans ces moments les plus difficiles qu’on découvre des forces cachées au fin fond de soi qui nous poussent à continuer, qui nous donnent le courage et l’énergie de ne pas abandonner. On développe des capacités à se parler, à se motiver, à visualiser l’accomplissement à venir.

Je crois personnellement avoir beaucoup appris, par ces expériences de courses, à mieux vivre et même performer, professionnellement et dans ma vie de tous les jours, grâce à ces forces intérieures que j’ai dénichées et que j’ai commencé à développer dans ma personnalité.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s