Raison 8: On pense peut-être pour la première fois à la course utilitaire

Pour pouvoir courir des longues distances, il faut essayer de faire du volume, c’est-à-dire des kilomètres, souvent et longtemps. Et pour ça, il faut du temps! Mais que fait-on quand on a compressé son horaire au maximum et qu’on n’a pas tout ce temps?

Mon truc, je l’ai découvert en 2008, quand j’ai commencé à courir pour aller travailler. 10 km chaque matin, parfois aussi le soir pour revenir à la maison. Pas besoin de me déplacer au gym ou de prendre du temps le soir pour aller courir! Je troque le stress du trafic pour un entraînement qui dure aussi longtemps sinon à peine plus de temps que mon déplacement en voiture. Et puis j’arrive totalement éveillée et (j’espère) performante au travail! Bon ok, les premières fois ont nécessité des ajustements. J’oubliais un morceau de vêtement, ma serviette, mon lunch; j’arrivais en retard, etc. Avec un peu d’ingéniosité et d’ouverture d’esprit, on trouve des trucs et des solutions. Et une fois l’habitude prise, laissez-moi vous dire que la routine peut devenir pas mal efficace!

Aujourd’hui à 21 km de mon travail (ou 19 km en prenant le traversier), j’essaie toujours d’aller travailler, chaque fois que c’est possible, avec la poussette et les deux enfants, à la course, à vélo ou en patins à roues alignées. Je passe un peu plus de temps avec mes garçons le matin, incluant une balade en bateau. Et le soir, je suis disponible avec ma famille pour toutes sortes d’activités, et du temps de qualité. Pas mal non?! En tout cas, maintenant je ne saurais m’en passer…

Et savez-vous le meilleur avec la course utilitaire? C’est qu’une fois partis, on a plus le choix de se rendre à destination. Pas pire motivation🙂

Un matin comme les autres

Un matin comme les autres

2 réflexions sur “Raison 8: On pense peut-être pour la première fois à la course utilitaire

  1. Wow, assez impressionnant! Je me trompe ou je t’ai déjà vu à la télé il y a peut-être un an? On avait vu une maman qui faisait Lévis-Qc avec le chariot et les 2 enfants. En tout cas, toute mon admiration. Je suis en pleine découverte et je lis tes billets un après l’autre! Je cours depuis presque 3 ans et depuis 3 mois en trail. Je n’exclu pas les longues distances, mais je vais y aller très graduellement!😉

    • Bonjour!

      Eh oui, c’est moi qui a été l’objet d’une vidéo du journal Le Soleil l’an dernier. Intense mais tellement agréable. Malheureusement, mes enfants vieillissent et ce déplacement en poussette est devenu de plus en plus difficile! Mais on trouve d’autres solutions pour se déplacer activement (voir weehoo double sur google!). Contente de savoir que je peux donner le goût aux gens de découvrir la course de trail, et peut-être de longue endurance. Ce n’est pas fait pour tout le monde, mais on peut y prendre goût très rapidement et c’est beaucoup plus accessible qu’on pense! Bonne continuation et au plaisir de se croiser peut-être en vrai un de ces 4!!🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s