Raison 14: Le désir de fuir de désagréables souvenirs

Il y a, dans le fait de courir longtemps, l’étrange impression de parfois vouloir fuir de gênants souvenirs… Comme si, avec les kilomètres cumulés, on cherchait à créer une distance avec un passé que nous préfèrerions laisser loin derrière.

À chacun ses drames…😉

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s