Raison 74: Tu te fous de ce que les gens peuvent penser

Quand on fait des choses qui sortent de l’ordinaire ou qui ne correspondent pas à la norme socialement acceptable, il faut s’attendre à toutes sortes de réactions. C’est bien évidemment le cas lorsqu’on se met à courir des distances… irrationnelles.

Dans les médias, lorsque ce sont des athlètes qui nous sont étrangers qui relèvent de semblables défis, on s’en impressionne et on les érige en modèles. Mais quand ce sont des gens de notre entourage qui s’y mettent… Ma-lai-se! Après la curiosité, vient souvent le jugement de gens qui ne comprennent pas pourquoi on peut s’intéresser à de telles activités.

Alors que certains sont persuadés qu’on se détruit la santé et tenteront peut-être même de nous dissuader de continuer, d’autres nous accoleront des étiquettes de freaks ou d’obsédés, ou s’imagineront que toute notre vie tourne autour de cette activité qui nous rend complètement déséquilibrés… On ne se le cachera pas, même si la plupart des gens seront polis, et que plusieurs s’enthousiasmeront même publiquement: entre eux, le voisin et la boîte à pain, vous serez sans doute un bon sujet de conversation pour du placotage de salon ou de machine à café.

Personnellement, je sais que certaines personnes de mon entourage hésitent à m’encourager dans ma réalisation personnelle en ultratrail. Regard étrange, silence radio sur les médias sociaux, questions tranchantes et commentaires acérés. La faute de la méconnaissance, de l’incompréhension … ou même de la jalousie ?

J’ai interrogé quelques autres coureurs autour de moi en me demandant si j’étais la seule à avoir une impression de malaise, à l’occasion, quand je parle d’ultratrail à des gens que je côtoie, et il s’avère que c’est plutôt répandu. Soulageant? Oui et non. Heureusement, c’est un sport que de plus en plus de personnalités démystifient publiquement, et que de plus en plus de gens bien ordinaires pratiquent, ce qui aide à en accroître l’acceptabilité sociale avec le temps.

Quoiqu’il en soit, je me fous de ce que les gens peuvent penser… en font foi mes bas souvent dépareillés! J’aime ça les défis d’ultratrail, je ne fais de mal à personne, alors je continue !

bas

2 réflexions sur “Raison 74: Tu te fous de ce que les gens peuvent penser

  1. C’est tellement ça… Toute ma famille a essayé de me dissuader de faire l’occ ( une course du week end UTMB fin aout en France). « tu n’y arriveras pas » « on te connait et c’est trop dur pour toi  » « ton corps le supportera pas » ils croient te connaitre car c’est ta famille mais ils ne te connaissent pas, car tu es la seule a te connaitre et a connaitre ce dont tu es capable… Et oui on se fout de ce que les gens peuvent penser car il faut au sinon on s’arrêterait de vivre et on ne passerait pas des journées dehors a courir !😀

    • Bonjour Aurore!

      Je constate à l’instant que je n’avais pas répondu à ton message. Toutes mes excuses!

      Je déduis que tu as fait la course finalement et que tu as dérouté toutes les prévisions de ta famille?! Si c’est le cas, Bravo! Hihi! Et même si tu ne l’avais pas réussie, ça valait sans doute le coup de l’essayer!

      Je peine à comprendre ceux qui essaient de mettre des freins à des défis extrêmement personnels et à mon sens tout ce qu’il y a de plus positif… Il faut apprendre à se faire une carapace pour ne pas se faire influencer négativement par les autres…

      L’UTMB, wow, le rêve ultime pour moi. J’espère bien un jour y participer!! Je suis en feu pour 2015 et toi, quels sont tes prochains défis sportifs?? Au plaisir de te lire!

      Marline

      marline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s