Raison 99: Parce que rien ne sert de courir…

 

… quand il faut prendre son temps.

Vous savez quoi? Ce n’est vraiment pas évident se remettre en forme après une longue pause… composée de nombreux mois de grossesse et un accouchement!  

Je ne suis pas de celles qui aiment courir enceinte, du moins pas dès que je commence à avoir un petit bedon. Je m’imagine le bébé qui ballotte en dedans, brassé “bading bedang”, et je n’aime pas ce que je vois dans ma tête! Je sais bien qu’il n’y a pas de contre-indications médicales à courir enceinte, mais moi, ça ne me le dit pas. J’en profite donc pour faire autre chose: du vélo, de la marche, du ski de fond… et pour en faire moins aussi!

Enceinte, mais aussi avec bébé, j’adore particulièrement faire de la marche en dénivelé, soit de la marche dans des côtes et dans les escaliers. C’est mon meilleur truc! Le dénivelé, c’est cardio, musculaire et doux pour le corps (sans impact). C’est donc comme ça que j’ai essayé de me garder en forme pendant ma troisième grossesse.

14681102_10154466392015170_4420773797959297654_o

Essayé… Ha! Que c’est difficile les grossesses et les accouchements sur le corps des femmes. On l’oublie quand on regarde plusieurs mamans de jeunes enfants faire de belles performances, mais sachez, pour ceux et celles qui ne l’ont jamais vécu, que cette remise en forme demande beaucoup de volonté, de détermination et de discipline. Pas pour rien que la majorité des femmes n’y arrivent pas facilement… Une grossesse vient souvent avec une plus ou moins grande prise de poids, et un nouveau bébé vient avec toute une réorganisation de la vie personnelle et familiale… et une nouvelle gestion des priorités!

C’est ainsi que j’ai attendu environ deux mois après avoir accouché pour faire de premières tentatives de reprise de jogging tout doucement, après avoir consulté une physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale. C’était la première fois que je consultais une telle professionnelle et je ne le regrette pas. Au moins pour ma conscience. Malgré tout, une fois avant Noël dernier, j’ai couru avec une bonne toux… et je suis revenue mouillée jusqu’aux chevilles… de pipi! J’ai eu peur, très peur. J’ai pris une plus longue pause et poursuivi les exercices de rééducation du périnée…

J’ai également eu d’importantes raideurs aux chevilles et aux mollets. Je me sentais lourde comme une baleine, essoufflée comme une fumeuse. Je marchais la moitié du trajet et je me demandais: mais comment vais-je trouver la motivation (et le temps!) pour regagner toute cette forme perdue? Après tant d’efforts dans les dernières années, et tout devoir recommencer…

Et j’ai vite compris que je devais changer de discours sinon j’allais complètement me démotiver. J’ai beaucoup de défauts dans la vie (dont je ne me vante pas dans les médias sociaux!) mais j’ai “la chance” d’intellectualiser beaucoup ce que je fais ou ce que je vois. J’analyse, compare, remets en perspective, tire des conclusions, cherche des solutions, etc. Je me connais si bien, que je sais comment me manipuler moi-même… hehe!  

J’ai donc décidé que j’allais seulement aller faire de petits tours, sans objectif de temps ou de distances, juste pour réintégrer l’habitude… ou plutôt: la dépendance de bouger. 

À chaque fois, je me suis surprise à aller un petit peu plus loin que je ne l’espérais au départ, même en marchant souvent. J’ai aussi décidé que je n’allais pas m’en faire si je n’arrivais pas à trouver le temps de sortir m’entraîner chaque fois que je l’aurais souhaité. Que j’ai toute ma vie pour courir, que j’ai bien d’autres priorités bien plus importantes en ce moment, qu’il n’y a pas de raison d’être pressée.

En fait, j’ai de moins en moins envie d’empiéter sur ma vie de famille pour faire des entraînements. La conciliation est de plus en plus difficile, je l’admets. Je cours beaucoup plus pour être détendue, dynamique et enjouée avec ma famille que pour augmenter mon niveau de forme physique.

Et pourtant, six mois après avoir accouché, je commence à sentir que je me remets de plus en plus vite en forme et ça fait vraiment du bien. Avec un peu de constance dans les dernières semaines, j’ai réussi mon premier test de 21 km sans marcher il y a quelques jours. Je n’en revenais pas moi-même! J’avais amené mon petit change pour prendre l’autobus en chemin, au cas où les jambes ne suivraient plus…

Chères mamans: prenez votre temps, le temps qu’il faut. Prenez l’habitude de faire une activité sportive que vous aimez chaque fois que c’est possible, à votre rythme, sans pression, et le reste suivra. 

J’ai vu passer une publication sur un réseau Facebook l’an dernier, où une femme demandait si c’était réaliste pour elle de s’inscrire à une course de 10 km quelques semaines après avoir accouché. Mais pourquoi sommes-nous si pressées de se remettre en forme? Y a-t-il une compétition ou un record à battre? C’est sérieux. Il faut prendre soin de son corps enceinte et après les accouchements si on veut être bien longtemps. Je me compte chanceuse de n’avoir encore aucun problème de santé, car je n’ai pas toujours fait attention, et je connais d’autres femmes qui n’ont pas eu ma chance…

Petit train va loin, surtout sans stress de performance et quand on sait attendre et prendre son temps…

Bonne chance à vous toutes pour essayer de bouger chaque fois que c’est possible, et chacune à votre façon!

14962706_10154507604300170_8766352315147138780_n

Photo: Olivier Mura

Publicités

3 réflexions sur “Raison 99: Parce que rien ne sert de courir…

  1. Wow Marline tu t’exprime comme une « grande sage » 😉 Encore bravo pour cet excellent texte….. vraiment bon pour toutes les mamans joggeuses en questionnement…..

  2. Merci pour ce texte! À bientôt sept mois de grossesse, je ne suis plus capable de courir (maudits ligaments!) et je vois avec jalousie/inquiétude toutes les courses qui auront lieu sans moi, tous ces coureurs qui « run/commutent » comme je le faisais quotidiennement,… merci de me rappeler que ça reviendra et que la patience est ma meilleure arme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s